Jeudi 9 janvier 4 09 /01 /Jan 13:17

Fred et Camille, les 2 nouveaux skippers d'Apache viennent de partir à leur tour pour un nouveau tour de l'Atlantique. N'hésitez pas à suivre leurs aventures et leur envoyer vos messages de soutien sur leur blog:

http://letourdefredetcam.over-blog.com/

Par voilier apache - Publié dans : Récit navigation
Ecrire un commentaire
Mercredi 18 avril 3 18 /04 /Avr 20:32

 

Terminé l’hivernage, l’équipage d’Apache Karen et Gwénaël profite d’un beau week end pour reprendre la mer d’une manière nouvelle : la régate ! Voici presque 6 mois que nous travaillons, la mer et les milles nous manquent et c’est une régate organisée par le club du Crouesty, le YCCA qui nous motive à affronter le froid et sortir nos plus belles voiles.

DS42331

Le week end commence tôt le samedi, nous devons sortir le Golfe avant 7h ! Réveil matinal à 5h30 pour départ 6h de Kerners de nuit. Arrivé au Crouesty, il faut alors plonger pour frotter la coque : des laminaires et toutes sortes d’algues l’ont envahie pendant l’hiver. La Baignade n’est pas aussi plaisant que sous les tropiques mais après une heure dans l’eau, la coque est déjà plus présentable. A 12h, nous nous inscrivons et prenons nos licences journées, puis vient le briefing où nous découvrons les règles et le parcours : pas facile d’assimiler tout cela. Heureusement, le vent est annoncé à force 2 à 3. Nous voici donc embarqué dans la course du tour de la petite vieille : parcours de 6 ou 7 milles contournant la bouée cardinale « Chimère » puis la « Sud Méhaban ». Tout ce passe pour le mieux mais nos voiles ne sont pas tout à fait ajustées, nos manœuvres un peu longues et le bateau est un peu chargé. Enfin, nous finissons 12ème sur 17 bateaux après les 2 parcours ce qui suffit à nous rendre heureux, pour une première!

Derniere-boue.JPG

Bord de près serré à remonter au vent

Apache sous spi

Bord vent arrière avec notre grand spi

_DS42160.JPG

_DS42643.JPG

Départ de notre course : Apache ferme déjà la marche !

1er top départ, nous franchissons les bouées bon dernier ! Nous avons joué la prudence de peur d’une collision avec les autres bateau, et il faut reconnaitre qu'on ne sait pas bien à quel "top" il faut partir! Les J80 remontent vite au vent et sitôt les bouées franchies, les spis sont gonflés et tenus jusqu’au franchissement suivante ! Nous sommes impressionnés par la technicité des équipages, chacun est à son poste et tout est optimisé. Nous sommes bien des débutants et la régate n’a rien à voir avec la navigation hauturière. Enfin, nous ne sommes pas si ridicule car bien que présent dans le peloton de queue, nous ne sommes pas totalement décrochés, ce qui est déjà une satisfaction.

 _DS42445.JPG

1 ris dans la grand voile avec notre solent tout neuf à l'avant, Apache est bien équilibré

1, 2, puis 3 courses entre les bouées s’enchaînent. A bord d’Apache, nous sommes 100% du temps à la manœuvre, petits virement de bord, préparation du spi lourd, puis envoi du spi... A peine 2 minutes à en profiter qu’il faut déjà l’affaler et tout repréparer ! Et quel stress, les voiliers viennent de partout car quelques minutes après nous, un autre départ est lancé. Bref, après 5 h d’effort, sans manger ni boire, nous jetons l’éponge et abandonnons la 4ème manche ! Mes mains me brûlent et sont pleines d’ampoules. Nous sommes le seul équipage à n'être que 2 à bords. Nous rentrons au Crouesty puis finissons notre week-end en partageant nos impressions avec les autres équipages. C’est une excellente expérience et nous sommes agréablement surpris par convivialité entre les équipages. Merci aux organisateurs, il va falloir remettre cela !

Par voilier apache
Ecrire un commentaire
Dimanche 15 janvier 7 15 /01 /Jan 16:22

Retrouvez Apache dans la revue "Bateaux" du mois de janvier 2012, un bel article sur Cuba vous y attend!

Bonne année de la part de l'équipage d'Apache!

APAChe pagE 1 (1)

 

apachE pagE 2

Bateaux (apache page 3)

Par voilier apache
Ecrire un commentaire
Samedi 12 novembre 6 12 /11 /Nov 18:54

La boucle est bien « bouclée » et nos têtes sont pleines d’images et de souvenirs merveilleux. Ah … les tropiques, l’alizé, les cayes désertes, le soleil et la chaleur, les Antillais, Cubains, Guatemaltèques ...  toute cette aventure semble si loin depuis qu’Apache a retrouvé le port de Kerners et que nous avons repris la vie active. C’est avec nostalgie que l’on en reparle :

 

Espagne

Ares, premier port face à la Corogne où notre ancre s'est posée pour la première fois après 2.5 jours de mer

 

Apache sous voile

Le Cap Vert, premier pays "exotique", son peuple joyeux et sa musique omniprésents dans les rues donne l'ambiance. Quant à la marina de Mindelo, c'est un lieu idéal de rencontres entre navigateurs se lançant dans la traversée de l'Atlantique.

 

guadeloupe loren 101

L'arrivée aux Saintes au coucher de soleil

 

hondu 071

 La caye de Cocoruma au large du Honduras

 

hondu 044

La caye de Vivorillo - Honduras -

 

guatemala 097 

Le Rio Dulce au Guatemala. La marina de Gilbert DUPRE est le lieu idéal pour laisser son bateau, visiter l'Amérique Centrale et rencontrer ses compatriotes.

 

belize 034 

Le Belize, ses centaines de cayes inhabitées, la plus grand barrière de corail de l'hémisphère nord permet de belles navigations bien à l'abri de la houle.

 

 

cayo-cuba-031.jpg

Cayo Campo et ses 2 gardiens isolés au large de la côtes sud de Cuba

 

Caye cuba

La navigation à vue dans la barrière de corail cubaine

 

Bahamas 010

Les Bahamas et ses eaux turquoises

 

sao jorge 011

Les Açores, dernière étape avant le retour sur notre bon vieux continent

 

En quelques chiffres, c'est :

- 13395 milles d'aventures sur l'Atlantique et les Caraïbes

- 96 jours de navigation

- 5.8 noeuds de vitesse moyenne

- 10.5 mois de vie sur un voilier de 8.5 m, entre le 10 Octobre 2010 et le 23 aout 2011.

 

Dans ce voyage, les rencontres ont été exceptionnelles et la vie s'écoulait sans obligation, notre seule contrainte étant d'assurer la sécurité du bateau, robuste comme un roc quand il est bien mené mais si petit face aux éléments. Quant aux découvertes faites : îles, faune, flore, pysages sous-marins, hommes et cultures, nous avons toujours été surpris de voir tant notre monde est varié. Bref, un voilier, c'est vraiment un bel outil pour voyager !

Tour-Atlantique-Apache.jpg

Apache est maintenant à vendre et est prêt pour un nouveau départ, de nouvelles ballades ou tout simplement des petites navigations cotières et régates. N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations.

Inventaire Apache 2012

Par voilier apache
Ecrire un commentaire
Samedi 22 octobre 6 22 /10 /Oct 10:11

           2 mois de terre plein à Concarneau, Apache a retrouvé sa garde robe et ses voiles, mettant fin a cette belle aventure ! Retournons sur ces 2 mois de travaux tumultueux.

 dematage2.jpg

Amurre-GV-pris-sur-poulie-de-pied-de-mat.jpg

 

 

 

Dématage au large de l'Irlande et retour vers la fin avec un mat de Dart 16 donné par le club nautique de Galway (Irlande)

 

 

 

 

 

 

 

 

D’abord, il y a la question de l’assurance : nous étions heureusement assurés tous risques mais notre contrat contient tellement de clauses. Entre autres, il y a la période de navigation : toute traversée de l’atlantique entre le 1 juillet et le 31 octobre indique que la franchise est de 5% de la valeur du voilier, soit 4500€. C’est ce qui avait été retenu en Irlande lors du passage de l’expert.

 

Cependant, nous sommes rentrés en France sous gréement de fortune et un nouvel expert a été nommé. Il analyse l’ensemble des dégâts, je dois lui transmettre les devis pour remettre Apache à l’identique et lui envoyer les factures des matériels endommagés :

 

-         Mat et gréement

-         Voiles

-         Afficheur de pied de mat NKE

-         Compte tour moteur

 

 

Heureusement, nous avions bien archivé ces éléments. Quelques semaines plus tard, l’expert nous envoie son rapport.

 

Notre assureur ALLIANZ, par l'intermédiaire de notre courtier Alain Leboisne Assurances nous valide les réparations. Le bilan est correct : nous avons 700€ de franchise et un peu plus de 2700€ liés à la vétusté sur un sinistre d’environ 13000€.

 

A présent, il ne reste plus qu’à passer les commandes et enfiler le bleu de travail pour réaliser les travaux !

 

Ponçage, antifouling, électricité pour changement du booster, du capteur d’angle NKE, des enceintes, changement de compteur Volvo, changement du speedomètre NKE, changement des filières, changement des joints spi d’arbre de pompe à eau … La liste est longue mais après un an sans soucis, il fallait bien s’y coller un jour !

 

  

Un mois et demi plus tard, notre nouveau mat est livré. Apache est remis à l’eau, le grutier est bien présent, son nouveau mat prend place dans l’étambrais et le gréement est installé par Stéphane de Cornouaille Gréement. De mon côté, je m’occupe des branchements électriques du mat que je connais bien. J’avais déjà effectué le travail avant le départ. 2 jours plus tard, tout est bon et nous finissons par le montage des bastaques. Apache est fin prêt pour prendre la mer.

 

 

mise à l'eau transport mat

  Remise à l'eau à Concarneau après 1.5 mois de terre plein et transport du mat

 

Grue

 

mat matage étembrai

 

Installation du nouveau mat

 

 

 

  Cablage du mat      fixation cadène

 Cablage électrique du mat et montage des haubans

 

 

 

            Christian m’accompagne pour convoyer Apache vers son port de départ, l’anse de Kerners et boucler ainsi son tour de l’atlantique. Malheureusement, le vent est totalement absent et de face, nous allons jusqu’à Lorient au moteur. Le lendemain, Eole revient enfin pour s’établir entre 15 et 20 nœuds. Nous tirons un près serré à 35° du vent jusqu’à l’anse des Béniguet à Houat et virons de bord pour rentrer droit dans le golfe. Je retrouve enfin le plaisir de la barre et la sensibilité du Pogo, un vrai régal. Tout se passe bien et Apache retrouve son mouillage à l’anse de Kerners.

 

 

Il reste encore quelques petits travaux à terminer mais l’essentiel et fait.

 

L’aventure Apache prend fin en même temps que nous reprenons une vie professionnelle. Karen commence en novembre l’internat de Dermatologie à Brest pour terminer sa dernière année. Gwénaël a trouvé très rapidement un poste de Responsable Maintenance chez Kéolis à Laval. Terminé la voile, je dois désormais gérer l’entretien des bus de l’agglomération de Laval, un beau challenge et un nouveau secteur d’activité à découvrir !

  

article-la-NR-retour-apache.jpg

Par voilier apache - Publié dans : Récit navigation
Ecrire un commentaire

Présentation

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés