Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 17:17

            Pour ce dernier week-end de juin, nous nous décidons à mettre Apache à l’eau après avoir travaillé dessus 2 précédents week-ends. C’est notre première mise à l’eau avec la grue du port : il faut d’abord tout vider : banquettes comprises pour atteindre un poids inférieur à 2.9 T sachant que la capacité de la grue est de 3 T, auxquelles on doit retirer la barre de levage de 100 kg. La première difficulté arrive au moment du levage : nous n’avions pas repéré le passage des sangles et les avions positionnées trop sur l’avant. Au levage, le mat est venu en appuis sur la flèche de la grue, ce qui provoqua le coincement de celui-ci lors de la mise à l’eau ! De plus, celle-ci s’étant mise en sécurité, il était impossible de lever le bateau. Par chance, la barre de flèche passa en montant 2 personnes (Jeff + un gars du port) à l’avant et la mise à l’eau se réalisa … avec une bonne sueur froide ! Deux heures après, tout est chargé dans le bateau et nous partons pour Houat puis Port Maria. Encore une fois, le vent est faible 2 à 3 beauforts et nous tirons quelques bords.

Carte de la navigation 

Jeff et gwen

 

            La nuit à Port Maria fut à l’accoutumé « rouleuse », avec des petites vagues en travers du bateau. Nous nous levons bien décidé à faire le tour de Belle Iles à 5 h du matin, d’autant qu’un vent de 3 à 4 est annoncé pour la matinée. Apache marche bien et nous trouvons derrière Belles iles une petite houle nous donnant l’avant goût du large. Le vent fraichi un peu au niveau des Poulains, Karen n’est pas vraiment rassurée. Quant à Jeff, la houle a une raison de lui en lui apportant un bon mal de mer : rien de plus normale pour une première !

 

A Sauzon, nous faisons une pause pour visiter la ville en mouille devant le port. Ayant flemme de gonfler l’annexe, nous innovant en mettant toutes nos affaires dans une caisse plastique de 50 L trainée par Gwen le nageur (depuis qu’il a fait un entrainement piscine avec le club) ! Faut être quand même courageux pour se baigner sans combi à Belle Iles. L’après midi, le vent tombe et nous devons rentrer au moteur.

 

Le week end s’achève donc par une nouvelle galère : remettre Apache sur son ber ! Il faut de nouveau tout vider, enlever les voiles, les banquettes et tout ce qui traine … La monté se passe bien malgré un petit tâtonnement dans le réglage des sangles. 3 h après l’entrée au port, nous quittons
la Trinité ! Voilà encore à gros week-end de labeur qui fini à 1 h du matin à St Maixent, le lundi va être dur …

Gwen

Partager cet article

Published by voilierapache.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de voilier apache
  • Le blog de voilier apache
  • : Voyage de Karen et Gwénaël sur Apache autour de l'atlantique, un voilier Pogo 8.50 : destination Les Antilles et l'Amérique Centrale. Nos récits de navigations, nos mouillages, nos aventures, ...
  • Contact

Recherche