Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 17:06

Gwénaël trépigne d’impatience, le créneau météo attendu mardi 5 oct s’avère difficile : une remontée au près avec une forte houle dans le golfe de Gascogne sans être amariné pourrait être difficile pour l’équipage, j’appréhende un peu. Mais difficile de retenir Gwen qui n’a qu’une hâte : partir ! J’arrive à le convaincre de s’entraîner encore un peu, surtout que la vent passera nord-est début de semaine prochaine.

 

Tour de Belle Ile par vent force 5 avec petite houle 1 ris dans la grand voile, le bateau part au lof  dans les rafales. Ma phrase préférée : « Gwen, on prend un ris ! », sa phrase préférée « Karen, on renvoie de la toile !! ». Le bateau devient un peu dur à la barre, ok, on prend notre 2ème ris. On croise un maxi trimaran qui nous laisse sur place, toute voile dehors, la coque levée.

Photo-077.jpg

 

Une nuit abritée par la cote de Quiberon par 20 à 30 nœuds de vent dans les rafales sera l’occasion de tester notre mouillage : une ancre Brittany de 11 kg, 50m de chaîne, impeccable, on ne dérape pas. Cet entraînement permettra également de tester notre solent neuf, un foc de route costaud, idéal pour le près. Le départ n’aurait de toute façon pas pu se faire plus tôt, il faut le faire retailler car le guidant est trop long. Il nous manque toujours 2 ou 3 bricoles à bord, ou à l’inverse on a des choses en trop chargeant inutilement le bateau. On a tout de même perdu un noeud de vitesse, le bateau alourdi par le matériel et la nourriture. Pas évident de réduire le chargement : pour les vêtements, il faut à la fois s’équiper chaudement pour le départ jusqu’au Canaries sans s’encombrer car ensuite ce sera T-shirt et maillot de bain nos vêtements favoris. Pour ce qui est de la nourriture et de l’eau, pas besoin de se charger non plus, nous referons le plein en Espagne. Nous avons choisi d’emmener des choses pratiques à manger (conserves à réchauffer, féculents, fruits secs, biscuits...) et rapide à réchauffer. La pêche complètera notre équilibre alimentaire ! Quelques plats lyophilisés amélioreront l’ordinaire, merci rayonrando pour la fondue 4 fromages et l’aligot ! (http://www.rayonrando.com/boutique/liste_rayons.cfm). Thé, tisane, soupe sont très appréciés. Nous comptons 2L d’eau par jour et par personne, emmener dans les jerricanes et les bouteilles, nous referons le plein à chaque escale. Il faut également ajouter à cela le poids des voiles, du matériel de pêche, de réparation, du matériel de sécurité, des vélos et des petits extras : les livres. J’ai déjà dévorée l’Echappée belle d’Anna Gavalda (merci Marine), qui a bien failli d’ailleurs se faire une échappée emporté par une vague recouvrant le capot !

Retour à Kernès, dernière vérification en tête de mat, Gwen me hisse au point culminant du bateau,le stress ! rien n’a bougé, nous sommes fin prêts. Dernière nuit dans un environnement stable à Sarzeau, dernière vraie douche avant le départ, derniers au revoir....

 

  Belle-ile.jpg

 

NB : Pour comprendre la force du vent : http://lesvents.free.fr/Mythologie/La_vitesse_du_vent/la_vitesse_du_vent.html

 

 

Partager cet article

Published by voilier apache
commenter cet article

commentaires

Bourry 10/10/2010 22:13


Bonjour, Vous ete vraiment courageur, bonne chanse pour votre voyage.

@+ Martial & la famille


Charlotte PERON 10/10/2010 21:31


Coucou les amis,

Etes vous enfin partis ? Il faudra absolument m'écclaircir sur le vocabulaire utilisé, très spécifique et technique : ris, mouillage, solent et j'en passe ... Vous aurez bien un peu de temps pour
nous créer un petit dico bateau non ? Bises et à bientôt de vos nouvelles. Cha.


Présentation

  • : Le blog de voilier apache
  • Le blog de voilier apache
  • : Voyage de Karen et Gwénaël sur Apache autour de l'atlantique, un voilier Pogo 8.50 : destination Les Antilles et l'Amérique Centrale. Nos récits de navigations, nos mouillages, nos aventures, ...
  • Contact

Recherche