Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 21:15

Nous avons désormais notre téléphone satellitaire Iridium et serons enfin joignables dans le monde entier : même perdu au milieu de l'atlantique, c'est quand même beau les satellites ! Etant donné le coût exhorbitant des communications (c'est quand même 700€ les 500min !!!), nous l'utiliserons à bon escient, à savoir receptionner des fichiers météo (GRIB) et passer des communications d'urgence. Par contre, vous pouvez nous envoyer des SMS gratuitement (limité à 160 caratères) via le site iridium :

 

http://messaging.iridium.com/

 

Notre numéro est : 8816 325 28 774

 

N'oubliez pas d'écrire votre nom car c'est totalement anonyme !

 

Merci pour vos messages de soutien.

Gwénaël et Karen

Published by voilier apache - dans Technique
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 10:32

1)   Le projet

 

                  Marquer une pause professionnelle pour réaliser un Tour de l’atlantique à la voile, découvrir des lieux et civilisations inconnues, rencontrer des hommes et des marins et surtout transformer un rêve en réalité, tel est le projet que je souhaite réaliser durant une année blanche. Depuis mon enfance, je navigue avec mes parents l’été sur les eaux bretonnes, poussant parfois jusqu’à l’Espagne ou l’Angleterre. Maintenant, c’est de l’autre côté de l’Atlantique que mon regard se tourne. Ce projet est commun avec ma sœur et nous partageons ce même désir. Nos motivations à réaliser un tel projet sont l’aventure, l’inconnu, les rencontres.

 

2)   A la recherche du bateau idéal

 

                  Pour réaliser ce projet, nous nous pausons au préalable des questions concernant le choix du bateau : nous le voulons fiable, marin, rapide, sûr, maniable, simple et d’un prix raisonnable.

 

-         Fiabilité : aucune avarie remettant en cause le projet ne doit survenir dans notre périple. Il faut donc envisager l’achat d’un bateau conçu pour affronter des mers difficiles.

-         Marin : Le bateau doit pouvoir naviguer dans toutes les allures et toutes les mers. Nous aurons d’abord une majorité de vents portant (les alizés). La remontée de l’arc antillais puis le retour des Belize vers les USA et les Açores sera majoritairement au près. Par ailleurs, des vents établis à 5 – 6 beaufort sont fréquents dans ces régions.

-         Rapidité : Notre projet compte un peu plus de 10000 miles nautiques sur les mers de l’Atlantique et des Caraïbes. Cela représente 80 jours de navigation à une vitesse moyenne de 6 nœuds. Le choix d’un quillard s’impose à mon sens, cela nous pénalisera certainement dans les petits mouillages mais nous procurera plus de sécurité et de confort en mer.

-         Sécurité : notre bateau doit être équipé des moyens de communications modernes pour recevoir les cartes météo, tracer notre route, nous positionner…

-         Maniabilité : il doit pouvoir être mené à 2.

-         Simplicité : Nos démarches se veulent aventureuses et nous souhaitons volontiers faire l’impasse sur le confort moderne pour vivre plus proche de la nature.

-         Plaisir de la voile : pour ma part, l’objectif de ce projet est de perfectionner mon esprit marin. Un ancien bateau de course me plairait pour développer mon sens de la voile (réglage des voiles en fonction de la météo), acquérir de la dextérité dans les manœuvres, obtenir des sensations fortes…

-         Financier : notre budget est de 70000€ maximum

 

 

Pour trouver le bateau nous correspondant, nous avons de nombreuses visites de voiliers de 8 à 12 m (first 36.7, First 40.7, Sun fast 40.3, Bavaria 35, Dalu 47, Bongo 9.6, Archambault A40, Sun fast 36, Sun odyssey 40.3, Gib sea 414, Océanis 411, …). C’est finalement le Pogo 8.50 Apache que nous avons choisi. Ce bateau reflète mieux notre caractère et nos idées d’aventuriers baroudeurs. Nous sommes toutefois conscients des difficultés que représente notre projet sur un si petit voilier. C’est aussi pour des raisons financières que nous l’avons choisi : notre projet doit être raisonnable. L’objectif : ne pas dépasser un coût de 15000€ chacun (après revente du bateau) pour cette année de rêve qui s’annonce.

 Grand plage Week-end-Voile-27-29aout2010--29-.JPG

3)   Préparatifs d’avant départ

 

Le départ est fixé au 2 octobre 2010 si les conditions météorologiques le permettent. Nous disposons donc de 5 mois depuis l’achat du bateau pour nous préparer. Afin de ne rien oublier, nous avons réalisé une check list extrêmement détaillée dans laquelle nous nous fixons les actions à mettre en œuvre pour partir avec un bateau « comme neuf », sûr et confortable.

 

Concernant le matériel de navigation, voici les choix effectués :

 

-         Possession de l’ensemble des cartes marines papiers des zones parcourues et des infos mouillages récupérées sur le net

-         Système de navigation : 3 GPS (1 fixe, 1 à pile et 1 pour le PC)

-         Un ordinateur portable 10''

-         Moyen de détection par AIS : une antenne VHF de balcon est dédiée à cette utilisation

-         1 moyen de détection par onde radar Activ’echo

-         Téléphone Iridium pour revoir les fichiers grib et transmettre des nouvelles

-         Une VHF ASN avec antenne en tête de mat

-         1 VHF portative

-         Poste BLU

-         1 balise de détresse Kannad

-         Site internet et 1 blog

-         Les formalités administratives à accomplir pour chaque pays visité

-         Les guides des pays traversés

 

 4)   Le programme de navigation

 

Notre point de départ sera le port de Kerners dans le golfe du Morbihan, là où se situe le mouillage du voilier de nos parents.

carte tour de l'atlantique

 

Destination

Distances en miles

Dates départ

Galice

330

10/10

Portugal : Lisbonne

330

17/10

Madère

520

25/10

Canaries

280

2/11

Visite des îles Canaries

160

23/11

Iles du Cap-Vert

750

10/12

Visite des Iles du Cap-Vert

150

20/12

Trinidad – Venezuela

2200

1/1

Tobago

100

10/1

Arc Antillais : Grenade - St Vincent - St Lucia – Martinique – Dominique – Guadeloupe - Antigua

500

1/3

Les iles au nord du Vénézuéla

120

15/3

Honduras : Iles de Guanaja et Roatan

750

5/4

Guatemala : Puerto Barrios  140  5/5 
Iles Belize 

130

15/5

Bahamas 

200

1/6

Bermudes

730

10/6

Acores

1800

25/6

Espagne

1100

1/8

L’Irlande en fonction du temps restant

1100

10/8

 

 

Les grandes étapes :

 

-         La descente aux Antilles (3 mois)

-         Visites des îles Antillaises : 2.5 mois

-         Visite de l’Amérique Centrale : 2.5 mois

-         Amérique du nord ou retour en Europe (3 mois).

 

La totalité de ce tour de l’atlantique représente 11340 miles.

 

                  Nous espérons naviguer à une moyenne de 4 à 6 nœuds, ce qui représente entre 78 et 118 jours de mer.

 

5)   Planning de mise en oeuvre 

 

Janvier 2010 : Mise en place projet, pose de l’année sabbatique

Février à juin : visites, choix et achat du bateau. Préparation du projet, rassemblement de toutes les données :

-         Administratives personnel

-         Administratives pour le voilier

-         Cartographie

-         Médicale

-         Certificat restreint de radiotéléphonie

 

Juin et juillet : préparation du bateau et réalisation des travaux définis

Août : Navigation pendant les vacances pour tester le matériel

Septembre: derniers préparatifs

Début octobre : départ

 

6)   Matériel extra navigation à emporter

 

 

En plus de tout le matériel nécessaire à la navigation, nous choisissons d'emporter :

 

-         Notre matériel de pêche et de plongée (30 kg)

-         Notre matériel de randonnée et course à pied (20 kg)

-         Nos 2 Vélos (40 kg) : indispensables pour visiter des îles de la taille de nos départements

-         150 l. d'eau et environ 50 kg. de nourriture.

Published by voilier apache - dans Technique
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 18:13

Pendant cet été, nous avons effectué d’importants travaux afin de partir sereinement à l’assaut de l’atlantique.

 

Voici un petit résumé des travaux et améliorations d’Apache :

 

Tout d’abord, nous avons posé avec l’aide de Jeff 2 enceintes extérieures et posé le câblage de l’autoradio pour écouter de la musique : il est important pour nous de se motiver et écouter de la musique. Nous avons aussi profité du ber pour vidanger l’embase moteur, changer le liquide de refroidissement, graisser les câbles et cosses. Notre père à quant à lui  démonté l’évier pour brancher une pompe eau de mer dans le bateau : notre réserve de 50L sera destinée à la toilette principalement : la vaisselle se fera 100% à l’eau de mer. Avec l’aide de papa, j’ai installé un récepteur AIS avec écran, branché sur l’antenne VHF posé sur le balcon arrière (pour les non initiés, l’AIS permet de recevoir la position, cap, nom, MMSI … des navires supérieurs à 300 tonneaux et nous alerter de leur présence).

 Panneau solaire

La première semaine d’août, Gwénaël et Christian ont démâté Apache pour changer tous les haubans, réviser la tête de mat et poser une antenne VHF 3dB en tête de mat. L’opération à duré 3 jours et a créé quelques complications, notamment pour démonter l’enrouleur qui avait été collé par le précédent monteur ! Enfin, nous y sommes arrivés après une demi-journée d’effort. Le mâtage et réglage du mât avec Cornouaille Gréement s’est bien passé et je suis très satisfait de leur prestation qui m’a permis de minimiser les frais sans pour autant perdre en qualité.

dématagetravaux sur matJ’ai aussi profité de ces vacances pour vidanger mon circuit hydraulique du Gyropilote NKE et démonté le moteur pour vérifier l’état des charbons : ils sont comme neufs !

 

Bien évidement, l’électronique nous a joué des tours lors de la remise en service et il m’a fallu potasser toutes les documentations pour reparamétrer le Gyropilote (il avait perdu les repères liés au moteur du fait que j’avais sorti les charbons). L’afficheur pied de mat NKE TL25 avait quant à lui perdu son adresse et n’était plus commandé par la télécommande. Maintenant tout est rentré dans l’ordre.

 

Les 2 semaines de navigations qui ont suivi m’ont permis de faire le point sur ce qui est indispensable et aménager un peu de confort dans notre Pogo : l’ancien propriétaire était un vrai régatier et l’utilisait principalement en course

Published by voilierapache.over-blog.com - dans Technique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de voilier apache
  • Le blog de voilier apache
  • : Voyage de Karen et Gwénaël sur Apache autour de l'atlantique, un voilier Pogo 8.50 : destination Les Antilles et l'Amérique Centrale. Nos récits de navigations, nos mouillages, nos aventures, ...
  • Contact

Recherche